Semaines 39-43 Corfou – Repos

Suivez nos aventures en recevant notre newsletter toutes les semaines, inscrivez-vous en cliquant ici puis renseignez votre nom et email.

Agios Gordios, 27 octobre 2022

Après 300 jours de nomadisme, une certaine lassitude s’installe. Fatigue, démotivation, remise en question. Avons-nous vues toutes les plantes médicinales depuis le Portugal? Nous décidons de passer le mois d’octobre sur l’île de Corfou. Un mois pour faire le point sur nos pérégrinations et synthétiser notre voyage dans la rédaction d’un Carnet de Voyage. Nous trouvons un logement pas trop cher sur la côte Ouest de l’Ile.

Faire le point

Au Nord-Ouest de l’île nous testons deux criques Ermones puis Agios Gordios, nous nous apercevoir que nous ne sommes à l’aise proche de la mer, sans vie indigène autour de nous. Nous trouvons un pied-à- terre à Afionas, au milieu des habitants et d’une très belle brochettes de Tavernas. Un site idéal pour rayonner, se remmetre en forme et prendre de lahauteur sur notre périple. (Lire notre brève Corfou moi la paix!)

La beauté de l’île se révèlera par ses couchers de soleil impressionnants avec une mer souvent d’huile et un horizon immense, ainsi que nous pourrons les admirer depuis le sommet des falaises d’Afionas.

La traversée depuis Corfou vers le Nord Ouest nous permettra de comprendre l’organisation de l’île. La ville de Corfou est l’unique ville de l’île, desservie par son port, ses ferries et l’aéroport au Sud, dont nos voyons les avions passer au-dessus de nos têtes. Sortis d’une ville qui ne nous laisse aucun souvenir particulier, nous entrons dans la forêts des cyprès et des oliviers, une caractéristique de Corfou. (lire notre brève Corfou de Cyprès et d’Oliviers)

Nous utiliserons ce temps de repos également pour entretenir nos vélos et faire la connaissance de Dimitris à Corfou, « The Cycling route ». Il s’inscrit dans la droite ligne des passionnés de vélo, orienté renouvelable. Passionné, il revient d’un voyage en Suisse où il a pu apprécier comme chez lui les dénivelés. Sérieuse remise en état du vélo de Cécile jusque là épargné, réfection de la roue arrière voilée avec deux rayons cassés et remplacement des deux câbles de changements de vitesses cassés par usure.

Corfou s’est révélé une île plus complexe que prévue, entre zones ultra touristiques, installations balnéaires sans grand charme et paysages grandioses. Dès la mi-octobre les stations balnéaires ferment laissant d’immenses parcs immobiliers vides. dans ce contexte de fin de saison, avec une affluence record selon les statistiques grecques, les l’hôteliers se sont révélés tous d’une gentillesse et prévenance qui nous a fait plaisir. Pas d’excitation, d’agitation inutile, une force tranquille, des restaurateurs tous locaux, heureux de leur saison, prenant le temps de discuter, et se réjouissant de leur saison d’automne…. l’ancestrale récolte des olives. (Dans d’autres pays c’est la chasse!)

Un tourisme que nous auront peu l’occasion de croiser.

lire notre brève Corfou fin de saison.

Hors saison, une île royale pour faire du vélo…. léger, car pour chaque sortie un dénivelé de 500 à 1000 m nous attend.

Près de 500 km avec de bons dénivelés , des boucles journalières pour découvrir les différents paysages de l’île

Prochaine étape, rejoindre le Sud de l’île, prendre un ferry pour rejoindre le continent et monter dans un ferry à Ingoumenitsa qui nous mènera à Bari en Italie, rejoindre Ragusa en Sicile par bus pour donner un coup de main à Rita et Enrico Russino dans leur projet de relocalisation de leurs activités liées aux plantes aromatiques.

4 réponses

  1. Philippe Dufaux dit:
    Bonjour aux courageux. De très belles photos inspirantes. J'aime ces routes de montagnes enpierrées accrochées à la montagne. Chapeau bas aux bâtisseurs et à ceux qui les pratiquent à la force des mollets. Belle suite de découvertes sur le continent
  2. Juste admiratif ! Mais comment allez-vous faire psychologiquement une fois "rentrés" ? Bonne fin de voyage.
    • Cecile Ehrensperger dit:
      Cher Roland, nous avons emmagasiné 10 ans de souvenirs, ça laisse de la marge...Et nous nous réjouissons de reprendre nos activités... A tout bientôt
  3. Cyrille & Claudia dit:
    Bonjour Cécile et Philippe, Bravo pour votre magnifique périple ! A notre tour de partir. Le 10 novembre nous prenons l'avion pour Tenerife rejoindre un copain avec son bateau et ensuite nous traversons l'Atlantique en direction de Trinidad & Tobago. Arrivé de l'autre côté, nous poursuivons l'aventure au Guatemala. Retour mi-janvier afin de se préparer pour notre tour d'Italie à la mi-mars. Aventures à suivre sur Instagram et Facebook (Claudia) Gros becs à vous deux !

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.