7 décembre 2022, dernier coup de pédale: 4 km- Ballens-Mollens, 0 degré, o dénivelé et route sèche!

admin - janvier 2, 2023

20’000 km dont 8’000 km à vélo

Jardin botanique de Batoumi

La riche collection de plantes endémiques di Gli Aromi

Mon père, ce héro!

Notre projet

Looking 4 plants

A la rencontre des cultivateurs, du Portugal à la Russie (reportée pour cause de guerre) Géorgie

De l’Alentejo à la Géorgie se concentrent les plantes les plus diverses formant un pôle majeur de biodiversité.
A l’heure des changements climatiques admis, des questions de survie alimentaire et de l’envie d’abandon des pesticides de synthèse, nous décidons d’un parcours d’un an, inspirés par Vavilov.
Adepte de la sélection génétique naturelle, à la recherche perpétuelle de l’adaptabilité des espèces, ce chercheur russe du début XXème siècle nous motive pour partir à vélo et en train, à la rencontre du quotidien des cultivateurs et scientifiques dédiés à l’agriculture, particulièrement aux plantes médicinales, notre passion.

A vélo, sur les traces de Vavilov

Nous, Cécile Ehrensperger et Philippe Gendret nous proposons durant 365 jours au travers d’une lente randonnée, de visiter les sites et les acteurs d’une agriculture en mutation perpétuelle, exploitant les ressources naturelles et les savoirs disséminés dans le pourtour Nord du bassin méditerranéen et de la mer Noire/Caucase.
Cette démarche s’inscrit suite à la découverte des travaux du scientifique Nicolaï Vavilov (1890-1943) agronome et voyageur infatigable, fondateur de la première banque de semences mondiale constituée dès 1913 à St-Petersbourg. La guerre russo-ukrainienne, nous obligera à reporter ultérieurement les 3 mois prévus dans le Caucase Nord. Un vrai regret d'un point de vue purement botanique. A 50 km de la frontière russe côté Géorgie, nous aurons durant le mois de juillet, la confirmation de la richesse incroyable de ce massif montagneux ultra accidenté.

A la découverte de l'ingéniosité des professionnels

C’est une démarche d’amateur curieux et pluridisciplinaire (sociologie, agronomie, botanique, herboristerie), en aucun cas une approche scientifique ou journalistique.
Ce voyage devrait se conclure par un recueil d’interviews témoignant de l’incroyable vivacité, ingéniosité et adaptabilité des professionnels rencontrés face aux contraintes climatiques.

L'itinéraire

Les points chauds de biodiversité du bassin méditéranéen-Macaronésie (Cap-Vert-Azores-Madère) et du Caucase seront notre guide. Au gré des rencontres, nous suivrons cette ligne imaginaire dans une zone particulièrement riche. La biodiversité exceptionnelle de la zone géographique du bassin méditérranen vient en grande partie d'une vaste superficie étendue sur des territoires très contrastés tout en formant une zone tampon entre Europe, Afrique et Moyen-Orient.
Avec ses reliefs contrastés et ses grandes variations climatiques, le Caucase possède une flore très riche qui s'élève à 6 400 espèces de plantes vasculaires (en proportion les États-Unis avec un territoire 18 fois plus grand possèdent moins de 20 000 espèces végétales), parmi lesquelles on retrouve environ 1 600 espèces endémiques. Les trois mois d'études prévus en Russie entre les mois de mai et juin seront évidemment reportés lorsque les évènements politiques seront stabilisés.

L’attrait des plantes médicinales

Passionnés de plantes médicinales, de botanique, expérimentateurs, nous vivons ‘’par et pour les plantes’’ depuis de nombreuses années, occupant une grande part de nos loisirs à cultiver, récolter et composer des tisanes.
Les aléas climatiques vécus en Suisse ces dernières années nous incitent à chercher auprès de professionnels situés dans des climats plus complexes et davantage ‘’éprouvants’’ des semences & techniques de culture dont nous pourrions nous inspirer en Suisse.
L’intérêt porté aux plantes a aiguisé notre sensibilité sur les questions de santé, en particulier, la prévention par des petits gestes simples au quotidien. Le régime crétois, les centenaires d’Okinawa ne sont pas des exceptions. Dans chaque pays, dans chaque campagne, depuis la nuit des temps, des femmes, des hommes abordent conscients ou non, la santé de manière globale et préventive. Les plantes médicinales seront une des portes d’entrée pour comprendre, apprendre et partager.

L’adaptabilite reste un equilibre

3 thématiques nous passionnent dans les écosystèmes que nous rencontrerons:

Plantes
Les producteurs, les agriculteurs, les transformateurs, les jardins, les conservatoires

Animaux
Médecine vétérinaire, alimentation, amendements, équilibre des sols

Hommes
L’évolution rapide du climat, des structures sociales, politiques et économiques poussent nos interlocuteurs à évoluer drastiquement dans leurs relations avec les plantes. (Abandon des élevages/réintégration des animaux dans le travail des sols, monocultures ou agroforesterie…)
Transformation industrielles / transformations locales - circuit court de distribution / export

Plantes inspirantes

Olea europaea

Ornithogalum dubium

Eleagnus umbellata

Dracaena draco

Plantago coronopus

Hedychium gardnerianum

Hyoscyamus

Vos commentaires nous intéressent!

Nous vous proposons de venir avec nous à la rencontre des producteurs et des plantes pendant cette année 2022. Vos commentaires, encouragements, questions nous seront utiles.