Une leçon de virtuosité généreuse

Suivez nos aventures en recevant notre newsletter toutes les semaines, inscrivez-vous en cliquant ici puis renseignez votre nom et email.

Après une nuit en bus, la traversée de la frontière Turco-Georgienne, et une ballade sur le bord de mer très amménagé de Batumi, nous prenons le temps d’un repas bien mérité dans une petite gargouille face à la mer. Une femme francophone nous accoste, elle nous a entendu parler le français. C’est plutôt rare ici.

Emmanuelle vient de Sion. Elle a passé plusieurs semaines de vacances ici en Georige. Cette année, elle profite pour aller chez le dentiste. Les soins sont de très bonne qualité et pas chers. les dentistes georgiens sont renommés dans tout le Caucase et en Europe de l’Ouest. Elle est hébergée chez une amie géorgienne qui vit aussi à Sion et qui vient une fois par année prendre un bol d’air du pays.

Nous retrouverons par hasard Emmanuelle le jour suivant, assise devant la devanture d’un coiffeur chic, dans la vielle ville très prisée des touristes. Nana, son amie et elle, se préparent. Ce soir elles vont au Batumi Art & Musical Centre voir un spectacle de danses et de chants traditionnels georgiens.

Nana nous reconnait, Emmanuelle lui avait parlé de notre rencontre. Elle se précipite hors du coiffeur, un linge sur sa tête pour nous saluer. Très vite, elle nous demande si nous sommes libres ce soir. Elle peut nous trouver deux billets pour ce spectable grandiose de renommée internationale! En général, la troupe joue à l’étranger, mais ce soir, les meilleures chanteurs et danseurs sont au Batumi Art et Musical Center. Profondément touchés par cette proposition, nous acceptons…Elle nous confirmera quelques heures plus tard qu’elle a réussi à trouver deux places….

La danse et le chant traditionnel sont un élément clé de la représentation de l’identité nationale et les Géorgiens le cultivent avec fierté. En tête, les grands ensembles de polyphonie, tous plus sophistiqués les uns que les autres, et dont chaque région cultive des variantes propres. Un véritable chant des sirènes dont l’ivresse transporte les yeux fermés jusqu’aux pieds du Caucase.

Nous retrouvons Emmanuelle, Nana et 3 de leurs amies, toutes endimanchées devant le théâtre. Nous avons le temps d’un apéritif et de faire connaissance. Nana est pianiste et se régale de nous parler de la culture géorgienne. Comme souvent, ces très courts instants de rencontre sont profonds. Des échanges qu’on n’oserait peut être pas avoir dans notre quotidien. Comme l’urgence de se rencontrer, de se dire un peu, des moments forts, joyeux, tristes ou douloureux qui sont partagé. Comme si on mettait ses secrets dans les mains de l’autre, pour qu’il puisse nous aider à porter…

Un immense merci à Nana et à Emmanuelle. Evidemment que nous nous sommes demandés quand était ce la dernière fois que, lors d’une rencontre avec des étrangers inconnus en Suisse, nous les avions invités à découvrir à un spectacle…Nous en tirons une belle leçon d’accueil….

Les chants nous ont subjugués, les prouesses physiques des danseurs impresssionnés et la grâce des danceuses touchées.

Merci Nana pour cette introduction dans la magnifque culture géorgienne!

4 réponses

  1. Folie et magie du voyage, depuis que vous êtes dans les pays de l’Est vos récits prennent mon cœur mes tripes touchant mon âme au passage. Je vous envie de l’audace qui est vôtre et du tourbillon de saveurs odeurs rencontres et j’en passent dont vous vous nourrissez pour assumer chaque coup de pedales. Bravo, merci et émotions Catherine
    • Cecile Ehrensperger dit:
      Belle Catherine, merci pour ce regard sur nos quelques transmissions...La Georgie est surprenante pour nous, grandiose nature, gens merveilleux et nombreuses surprises à chaque coin de rue. Bises
  2. Nakashidze Nana dit:
    Merci beaucoup d’apprécier autant notre rencontre et de raconter vos émotions suite votre visite à Batumi! Le plaisir partagé! Ravie de vous connaître si jolie couple! J’espère que vous trouverez millers des plantes et herbes précises dans les montagnes caucasiennes ❤️
    • Cecile Ehrensperger dit:
      Chère Nana, merci pour ton petit message! Notre route est magnifique! Profitte bien de l'été chez toi à Batoumi et à bientôt! Bises

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.