Il n’y a pas que les suisses qui sont forts en chocolat – chronique 100% émotionnelle

Suivez nos aventures en recevant notre newsletter toutes les semaines, inscrivez-vous en cliquant ici puis renseignez votre nom et email.

15 mars 2022 – Agramunt

Nous achetions depuis Malaga, dans les petites épiceries de village, un chocolat au goût se démarquant des traditionnels industriels suisses et espagnols présents (Nestlé et Lindt Valor et autres qui ne nous ont pas du tout impressionnées). Un chocolat nous rappelant les chocolats barbares de l’Intemporel à Yverdon-Les-Bains servis discrètement par Romain, sans oublier les excellents de Gerber et Wyss…

Cette marque: Jolonch fabriquée par Vincens à Agramunt.

Jolonch: un chocolat avec très peu de beurre de cacao, granuleux, destiné à la préparation de chocolat à la tasse qui a rendu les bivouacs heureux et confortables – source de la photo: site Vincens

Nous la découvrons après une étape éreintante, sans soleil, 30 km/h de vent de face, 12 degrés, un peu de pluie et une odeur de lisier de porc permanente sur 70 km.

Imaginez alors, telle une caravane entrant dans une palmeraie après la grande soif du désert, la sublime émotion de tomber sur  »le chocolatier espagnol », les étales parfaits, à hauteur de main, sans vitrine, l’odeur fantastique, la propreté, nous, seuls devant un océan de propositions indécentes!!! Après le vent, froid, la grisaille, les villages quais déserts, nous entrons dans un magasin modèle « flagship » étincelant de propositions, le propriétaire est l’ami de touts les grands chefs étoilés comme Albert Adriàs

Tourrones, chocolats, amandes, noisettes, caramélisées ou non, à l’unité, l’étui de poche, la plaque pour célibataire pour consommateur catégorie « sans limite », la boite familiale, l’emballage pour les sportifs………. un soin ultime du détail, des plaques de chocolats emballées dans un papier recyclable, sans aluminium, sans plastique à l’intérieur, c’est un papier sulfurisé à l’ancienne qui préserve les saveurs et absorbe les graisses… s’il y en avait.

Notre sidération est totale, après peu d’excès gastronomiques depuis 10 semaines, Agramunt, nous emballe! Le village d’Agramunt, situé à 50km de Balaguer et 150km de Barcelone, au pied des Pyrénées, c’est le fief du chocolatier Vincens, archi-connu en Espagne pour ses nombreuses marques de chocolats et son fameux touron sans oublier les nougats.

Devant notre enthousiasme, le magasin nous a renvoyé vers son salon de thé situé au cœur du village, où nous avons pu aller jusqu’à la lisière de la crise de foie, en achevant ce périple de dégustation par la célèbre tasse de chocolat qui, tellement dense, se consomme à la cuillère , ayant la consistance de crème pâtissière.

Ce que nous avons aimé dans ce chocolat (Nous nous appliquons depuis plus de 50 ans à entraîner nos papilles) c’est le goût fort, sec, peu sucré, et surtout l’absence de graisse en bouche. Evidemment nous avons goûté le célèbre tourron qui sorti des pétrins est un régal. notre préféré: la recette traditionnelle à base de crème d’amande. 42% d’amandes, 11% de noisettes, le reste en sucres divers épaississants-weight-watchers s’abstenir.

Vincens est gérée par un homme d’affaires avisé Angel Velasco, 50 boutiques en Espagne! Un site très efficace permet de commander online

Cette halte fait complètement sens dans notre recherche de plantes, car sans amandiers (vus sur 200 km) sans cacao, sans noisetiers, que serait Vincens?

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.