Ferma Grand Albanik, un catalyseur au service de la région

Suivez nos aventures en recevant notre newsletter toutes les semaines, inscrivez-vous en cliquant ici puis renseignez votre nom et email.

Elona, l’initiatrice et la réalisatrice du bed and breakfast Ferma Grand Albanik, est née à Tirana et y a fait ses études d’architecture. Elle parle le français, l’anglais, l’italien couramment et l’albanais est sa langue maternelle. A 40 ans, elle développe ce projet depuis 7ans. Après ses formations et une activité professionnelle dense à Tirana comme architecte et cheffe de chantier, Elona a décidé de revenir sur les terres de son grand- père que son père choyait et au pied du village de sa mère . Découvrez là présenter son projet global ici en sons et images.

Elona, belle, jeune, dynamique, présente son projet comme une expérience sociale au service de la préservation et de la mise en valeur de sa région. Elle est intarissable d’idées, portée par un optimisme, un savoir, savoir-faire important et une ambition bien réfléchie. Son projet, au delà de l’accueil très soigné de ses clients, incarne du sens dans chacune de ses actions et un engagement beaucoup plus global pour son pays.

Ferma Albanik, une opportunité pour d’autres femmes

Lorsque vous arrivez à Ferma Grand Albanik, vous êtes très vite séduit par l’atmosphère délicate, très soignée et douce qui y règne. De sept heures du matin à tard le soir, vous entendrez des voix de femmes, rire, parlementer, gazouiller, travailler. Quatre femmes travaillent ici pour que tout soit parfait. Elona bien sûr, mais aussi sa maman, une jeune fille de la région, Ana et Michela, anciennement traductrice pour l’ONU et entraîneuse de football et grimpe, en projet de devenir guide ici dans la région. La maman, née dans le village voisin, assure la direction de la cuisine: plats traditionnels avec des légumes, fruits et plantes de la région qui ravissent nos yeux, notre corps et notre palais. Matin, midi et soir, le repas est une fête, un délice, une découverte des traditions agricoles et culinaires ancestrales. Ana, employée vraiment polyvalente, est partout sans qu’on ne la voie, on la devine, en l’entend à peine. Toujours souriante, elle étend les draps et le linge, prend soin des plantes, aide à la cuisine et vous sert les meilleures vins de la région. Mikaela enfin, joyeuse, fan de musique, égaye les soirées par des choix musicaux envoûtants, vous sert avec délicatesse tout en attendant l’occasion de vous faire rire.

Elona a souhaité une équipe 100% féminine, non pas par discrimination, mais dans l’idée de soutenir le savoir faire des anciennes, comme sa mère, ou de créer des opportunités d’indépendance économique à d’autres, comme à Ana, dans une région rurale encore très marquée par un fort patriarcat. Et elle pousse son action plus loin.

Pour nous servir les meilleures spécialités locales, son jardin ne peut pas répondre à toute la demande et Elona doit s’appuyer sur des partenariats avec les nombreuses fermes locales. Elle commande donc ses produits exclusivement aux femmes et leur remet l’argent en main propre. Cette stratégie permet à d’autres femmes de s’émanciper et de développer leurs compétences.

Elona, albanaise de la région née à Tirana, est revenue s’installer dans la région de ses parents, à 33 ans, forte de diplômes. Elle a dû gagner sa légitimité et le respect des hommes de la région. Comment une femme peut-elle gérer une entreprise, construire une maison, élaborer un jardin? Depuis 7 ans, elle est au commande de son navire. Elle ne l’a pas quitté depuis, sauf, rarement, pour aller se ressourcer au bord de la mer. Pas de vacance mais une présence de longue haleine, pour démontrer qu’elle est capable. Cette ténacité a payé, aujourd’hui, elle est enfin reconnue comme une personnalité importante de la région. Mais la route a été longue et pas toujours simple nous avoue-t-elle.

Ferma Albanik, donner à ses voisins l’occasion de voir les bienfaits de l’écologie

Elona a acquis un terrain magnifique mais peu boisé. Cette petite vidéo donne à voir le lieu à ses débuts. Non spécialiste et pas formée à l’agriculture, elle a appris par de nombreuses lectures, par les conseils d’anciens de la région (lire notre brève: Refije & Hassan), et surtout par l’expérience.

A gauche Féridé, travailleuse de la terre hors pair, une des mentor d’Elona

Elle croit en l’agriculture traditionnelle, respectueuse de l’environnement et sans pesticide. Elle a rendu son terrain abondant, verdoyant et comme un lieu privilégié pour la biodiversité. Ici dès 4heures du matin, des dizaines de chants d’oiseaux variés et multiples, le soir, le sol s’éclaire de lucioles, le jour, le chant polyphoniques des criquets embellis par des arc-en-ciel de papillons multicolores, et même visités par quelques scorpions! Pendant 7 ans, elle a donc planté, semé, selon les techniques culturales pour un développement durable. En guise d’exemple, elle a planté une soixantaine de pins sur un terrain rocailleux érodés par le surpâturage des chèvres qui aujourd’hui est verdoyant et stabilisé. Trônent dans le jardins aujourd’hui, une immense variété d’arbres, Morus alba (Murier), pêcher, poirier, prunier, figuier, cerisier, etc.

Elle sait que son lieu, exemplaire, pourra donner de la valeur au travail traditionnel des paysans, et encourager ceux qui utilisent les pesticides, à les réduire.

Ferma Albanik, un exemple durable en terme d’architecture

La ferme est construite sur les vestiges en pierre d’une église. Toutes les parties supérieures sont en épicéa local, la réalisation fait de suite penser à un chalet cossu de Verbier célèbre station suisse de ski.

3 grandes chambres familiales pouvant accueillir jusqu’à 12-15 personnes avec une place pour quelques tentes sont séparées des parties « jour » de la maison. La cuisine est au centre desservant les terrasses et salles à manger intérieurs et extérieures permettant de garantir l’intimité des clients. Un jeu d’avant toit protège du vent, du soleil renforcé par des vignes et vignes vierges très efficaces pour garantir la fraîcheur des lieux. Vous l’avez compris, le plan de construction est implacable pour offrir une atmosphère cosy et confortable. Le système de chauffage est au bois, son efficacité énergétique est amplifiée par un système de puit canadien qui permet d’utiliser la chaleur de la terre l’hiver en la réchauffant avec le poêle à bois, ce qui permet d’économiser du bois. L’eau de source assure l’alimentation des installations, De nombreux projets vont venir renforcer l’autonomie énergétique des lieux: panneaux solaires, serre à inertie thermique, isolation des toits, piscine naturelle, puit pour assurer l’autonomie en eau lors de grandes sécheresses.

Ferma Albanik, un tremplin pour s’engager dans la préservation de la nature dans la région et en Albanie

Elona est engagée, utopiste diront certains, ambitieuse et courageuse diront d’autres. Elle s’est d’abord attelée à créer, en collaboration avec un réseau de convaincus, une association qui valorise les agrotourismes qui travaillent dans une visée de durabilité . Femme de réseau et vice-présidente de l’association AGROTIMEAL, elle a participé à convaincre le Ministre de l’agriculture et du développement rural, ainsi que le ministère du tourisme d’appuyer et de défendre les objectifs de cette association. Aujourd’hui, vous pouvez voyager dans tous le pays en fréquentant les plus beaux paysages et dégustant les meilleures mets en un tour de clic, grâce à l’application AgroTimAL. Une mine d’or pour les voyageurs éco-responsables! plus de 200 adresses.

Après la valorisation des agrotourismes, Elona s’est engagée pour sa région. Elle est en effet une des initiatrice et cheville ouvrière très engagée dans la lutte contre la construction du barrage sur le fleuve Vjosa, rare unique rivière sauvage d’Europe (les experts y ont recensé quelque 1.200 espèces, dont une quarantaine figurent sur la liste rouge des espèces menacées de l’UICN comme l’anguille européenne, la loutre ou le vautour égyptien). A force de luttes et de regroupement d’énergies (même Léonardo Di Caprio s’est engagé dans cette lutte!), le 25 septembre 2020, le Premier ministre albanais Edi Rama a annoncé que le projet de barrage de Kalivaç avait été rejeté par le Ministre de l’Environnement et que la région sera plutôt transformée en parc national!

Forte des ses expériences positives, d’un don de diplomatie et de son grand réseau local (voir ici Elona accueillant quelques représentants politiques dont le 1er ministre albanais, dans son auberge) mais aussi international, Elona voit plus grand. Elle a le projet de positionner toute la vallée comme un exemple de durabilité, de valorisation des savoirs faire traditionnels, tout en permettant aux populations de dégager des revenus et de pouvoir vivre de leur travail. Aujourd’hui, reconnue par la population locale pour son travail, elle peut compter sur eux mais aussi sur plusieurs associations non gouvernementales et gouvernementales étrangères (allemand, suisse, etc.) pour appuyer et soutenir ce projet concernant la faune, la flore et les habitants de toute une région. Ce projet serait exemplaire pour d’autres pays européens, tel que son lieu l’est pour la région.

Elona nous racontant avec générosité, force, optimisme et ambition ses combats pour sa région et l’Albanie.

Ferma Albanik, enfin, un lieu ressourçant, pour les hommes et les animaux

Ferma Albanik est lieu ressourçant, apaisant et joyeux. Les animaux sont partout, chiens , chats, mais aussi des hirondelles sous tous les toits, des scorpions qui s’invitent parfois….Cette ambiance et ce soin à la nature dégusté dans l’assiette nous ont rendu le cœur joyeux!

A la fin de notre séjour chez Elona, composant avec son programme hyper chargé, elle nous a offert un magnifique cadeau. Elle nous a proposé de nous faire rencontrer Refidé et Hasan, deux anciens de la région, avec qui elle a appris beaucoup sur l’agriculture. Nous avons passé une merveilleuse soirée avec, pour une fois une traductrice! (lire notre brève: Refije et Hasan).

Elona est certainement, pas ses actions, combats et ambitions, un super catalyseur pour sa région. Nous lui tirons notre chapeau, très bas, pour son entreprenariat et son action citoyenne! Un immense merci à toute l’équipe féminine pour ce magnifique temps ressourçant dans ce lieu bienfaisant!

3 réponses

  1. Very interesting to find exelent human service in every part of Albania.
  2. Il serait bon de préciser que Elona et sa famille ont généré des "Ambassadeurs plénipotentiaires" dévoués au succès de leur ferme agro-touristique.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.